bandeau-accidents-domestiques.jpg

ACCIDENTS DOMESTIQUES

Benjamin Doukhan, un avocat spécialisé dans la défense des victimes d’accident de la vie à Marseille

Les victimes d’accident de la vie peuvent prétendre à une indemnisation selon les responsabilités reconnues et le contrat de garantie souscrit. Pour mieux connaître vos droits et défendre vos intérêts, faites appel à maître Benjamin Doukhan, avocat expert en accident de la vie à Marseille.

Qu’est-ce qu’un accident de la vie ?

Les accidents de la vie regroupent les accidents domestiques ou survenus à l’extérieur, les accidents scolaires et sportifs ou de vacances, ainsi que les agressions et les accidents de transports mettant en scène d’autres moyens de déplacement en dehors des véhicules terrestres à moteur (ex : vélo, trottinette).

Ainsi, se faire heurter par un skieur, tomber sur le sol glissant d’un magasin ou se faire mordre par un chien sont considérés comme des accidents de la vie. En revanche, se faire heurter par une voiture alors que vous étiez à vélo relève de l’accident de la route ou accident de la circulation, puisqu’un véhicule à moteur est impliqué.

Le recours à un avocat expérimenté en accident de la vie vous aide à mieux déterminer les responsabilités. En effet, il existe deux types d’accidents :

  • Ceux qui sont le fait d’un tiers responsable : c’est par exemple le cas si un cycliste vous heurte sur le trottoir ;

  • Les accidents seuls ou sans recours possible : c’est le cas de nombreux accidents domestiques.

 

Si vous avez subi un accident de la vie à Marseille, faites appel à maître Benjamin Doukhan, expert établi dans la ville.

Indemnisation des victimes d’accident de la vie avec l’aide d’un avocat expérimenté à Marseille

L’indemnisation de la victime dépend des circonstances de l’accident. Si vous avez subi un accident avec un tiers responsable, la réparation se fait selon les principes du droit commun. Dans ce cas, vous pouvez prétendre à une indemnisation intégrale suivant les postes de préjudices répertoriés et leur importance :

  • prix de la douleur ou Pretium doloris ;

  • invalidité permanente partielle (IPP) ;

  • préjudice d’agrément ;

  • préjudice esthétique ;

  • etc.

 

L’indemnisation est alors prise en charge par l’assurance de ce tiers responsable.

Si vous avez subi un accident de la vie seul et sans recours possible, vous avez droit à une indemnisation selon votre contrat de garantie des accidents de la vie (GAV). Il faudra alors vous procurer une copie complète du contrat afin d’en connaître les détails et les conditions générales.

Souvent, les assureurs fixent eux-mêmes le montant de l’indemnisation. Ils proposent un capital contractuel, et votre indemnisation correspond à une partie de ce capital selon le pourcentage d’IPP relatif à l’accident.

Parfois, l’assureur indique une indemnisation similaire au droit commun, avec une indemnisation fixée selon l’importance des préjudices après leur évaluation. Toutefois, il existe un plafond.

Dans tous les cas, une expertise médicale a lieu afin d’évaluer les préjudices subis. Selon la situation, un avocat spécialisé vous aidera à faire face aux assureurs, ou à déchiffrer votre contrat.

Benjamin Doukhan, avocat expert dans l’accompagnement des victimes d’accident de la vie à Marseille, vous assiste dans toutes vos démarches. Il peut vous indiquer un médecin qui va assister à votre expertise médicale, et faire en sorte que celle-ci se déroule normalement.

Vous pouvez aussi recourir à un médecin de victimes pour mener une expertise contradictoire, si vous n’êtes pas satisfait des résultats du premier examen. Dans le cas d’un accident de la vie seul, l’avocat vous aide à déchiffrer votre contrat et à faire valoir vos droits face à votre assureur.